BLOG Santé-Immunité

Un Québécois sur trois « assez ou très endettés » !

 

  
S U R V I V R E   À   C R É D I T  !


Le tiers des Québécois se considèrent comme «assez ou très endettés», survivent d’une paye à l’autre et n’auraient pas suffisamment d’économies pour tenir plus d’un mois s’ils perdaient leur principale source de revenus.

C’est ce que nous apprend un sondage CROP réalisé pour La Presse entre le 10 et le 14 décembre derniers. (Article complet)

Un autre sondage, effectué celui-la pour le compte de la Banque Scotia par Harris/Decima, révèle qu’une fois à la retraite, 64% des Québécois continueront à travailler, mais surtout, que le tiers des Québécois, donc 1 personne sur 3 prévoit travailler après sa retraite, tout simplement afin de pouvoir joindre les deux bouts !

A la fois inquiétants et révélateurs, ces portraits démontrent encore une fois l’urgence et la nécessité d’avoir un PLAN B !  Un deuxième « pipeline » finalement, qui continuera de nous apporter l’argent dont nous avons besoin pour conserver notre santé mentale et aussi, notre santé physique.

Et de grâce, lâchez-moi s.v.p. le « L’argent ne fait pas le bonheur » ! Quand on est heureux en en santé, l’argent aide à le demeurer !

Pour parer à des jours plus sombres et que la hausse imminente des taux d’intérêt prévue peut-être même dès 2011, selon plusieurs observateurs, le « réseau« , si vous préférez le marketing de réseau, apparaît plus que jamais comme le meilleur moyen de vous constituer un pipeline; une sorte de bouée de secours qui en temps de tempête, vous permettra de continuer à naviguer à flots et de demeurer maître de votre navire.

La biotec québécoise IMMUNOTEC s’impose comme une destination de choix! Une incontournable pour vous, si vous faites parti du tiers des Québécois « assez ou très endettés » mais aussi, pour quiconque ne voulant surtout pas les rejoindre, afin de continuer à profiter au maximum, de toutes les belles choses que nous offre la vie ! Bonne journée ! Steve

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire